Just Married
×
-26%
Le deal à ne pas rater :
-26% Barre de son JBL Bar 2.1 Deep Bass
199 € 269 €
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés :
6

Inscrit.e le :
09/09/2022

Matsuyuki Tony
non-stop
Informations générales
Nom :  Matsuyuki.
Prénom.s : Tony.
Âge : 21 ans, né le 26 novembre 2092.
Genre : masculin
Origines : japonais de son père, colombien de sa mère.
Activité : jeune pompier.
Sexualité : hétérosexuel, peut-être un peu curieux - qui ne s'assume pas pour le moment - mais largement plus attiré par les femmes.
Avatar : portgas d. ace – one piece.
Règlement : - Validé - Ari
Chemin top-sites !
Autre : j'adore le concept ! j'avais fais une longue pause rp et j'ai toujours assez peu de temps à y consacrer mais ça me manque beaucoup, puis votre forum nous permet d'avoir un rythme tranquillou alors MERCI !
Histoire - niño sin miedo

Je crois que je vais le tuer.
Peut-être que c’est le seul moyen pour qu’il arrête de me rendre dingue.

Toute patience a ses limites, et celle de ta génitrice semble avoir atteint les siennes.
Et pourtant.

C'est simple : tu n’en fais qu’à ta tête. Et ce depuis bien longtemps déjà.
A l’époque, ta pauvre mère avait tout de même tenté de changer de méthode d’éducation. D’être plus douce, patiente, puis plus dure et stricte. Pour finalement opter pour la méthode forte, celle des coups. Probablement la seule que t’es capable de comprendre. Alors certes, ça permet à Maria de se défouler quelque part. Mais soyons honnêtes : la différence de gabarit est telle que tu ne sens plus grand-chose désormais.

Et t'as pas toujours été comme ça : t'étais pire avant.

Maria.
( enfance. pré-adolescence. )
Il était si mignon quand il était enfant. Non pas qu’il se soit enlaidit, bien au contraire, mon fils est très beau, hein ! Oui, bon. Mais le souvenir de ce visage poupin et de sa mine boudeuse me font totalement fondre. J’aurai tant aimé qu’il reste comme ça à tout jamais. Enfin, non ne retenez pas ça, je ne suis pas folle au point de le vouloir enfant pour toujours. Puis il avait beau être mignon, je n’avais aucun répit étant donné son épuisante hyperactivité. Est-ce que vous avez idée du nombre de bagarres qu’il a déclenché à l’école primaire, sans parler des années de collège. J’ai dû le changer deux fois d’établissement à cause de son comportement. J’avais moi-même du mal à comprendre pourquoi il semblait si (...) énervé ? Une fois arrivé à l’âge de compréhension que la terre ne lui appartient pas et qu’il doit se soumettre à de nombreuses règles qu’il n’a pas choisi, il se montrait très difficile. Voire agressif. Tony avait ce je-ne-sais-quoi en lui, une hostilité qu’il servait de la même manière à quiconque l'abordait. C’était sûrement une conséquence de ma séparation avec mon ancien fiancé, Antoñio adorait son père vous savez. Pour ma part, j’ai traversé quelques périodes difficiles. Financièrement et psychologiquement j’ai eu beaucoup de mal à joindre les deux bouts, mais je suis parvenue à remonter la pente en travaillant dur et en ouvrant ce petit et modeste restaurant dont je ne suis pas peu fière ! Et Tony, quant à lui, s’est quelque peu apaisé en grandissant et s’est davantage ouvert aux autres. Il s’est même fait plusieurs amis enfin, que dis-je, quelques piètres fréquentations. Des voyous pour être plus exact. Mais si je dois être totalement franche, je pense que mon fils est le pire de la bande.

Ancien enfant agité et désormais adolescent à problèmes, cette tête brûlée était connue pour ses plans foireux et sa grande gueule.

Shun.
( pré-adolescence. adolescence. )
Difficile à suivre. C’était un bon pote, hein, n’en doutez pas. Mais le fait de l’avoir rencontré durant une mêlée générale au collège en dit long sur la personne, j’aurai dû le comprendre plus tôt à l’époque. Pour autant, c’était un populaire. Il était fréquent que les gars de nos classes souhaitaient passer du temps avec lui, c’est vrai que Tony était plutôt drôle. Et toujours partant qu’importe le plan proposé, en particulier lorsque des jeunes collégiennes en faisaient partie. Il fallait nous comprendre, un collège de garçons ce n'est pas la joie pour de jeunes adolescents pleins d’hormones. Je vous assure que grandir dans cet établissement insalubre situé dans les quartiers peu fréquentables de la ville est loin d’être le rêve de tout gosse, mais ce qui est sûr c’est que ce lieu nous a endurci dès le plus jeune âge. La vieille bâtisse comptait un peu plus d’une centaine de garçons et le mot d’ordre de ces voyous n’était autre que la “violence”. En effet, le plus respecté était tout bonnement le plus fort. C'est donc rapidement qu'il dût apprendre à se défendre, le Tony, à se servir de son inépuisable énergie au sein des bagarres qui éclataient chaque jour. Hors de question de se laisser faire, déjà bien trop d'ego à un si jeune âge. Et cette hargne, celle qui le pousse à s'en prendre aux autres à son tour, aux plus forts comme aux plus faibles, à ne plus respecter personne, ni même le personnel désemparé. C’était chaotique. Heureusement, il apprit à se contrôler avant la fin du collège. [...]
Bien que le temps passé à glander avec nous lui plaisait particulièrement, suivre bien sagement les cours a toujours été une tâche particulièrement difficile pour lui. Non pas qu’il soit idiot, j’ai souvenir qu’il était même très bon en math, mais disons que les études c’était simplement pas pour lui. Les années passées au lycée - qui l’oppressait considérablement - signaient la fin des espérances de sa mère : de longues études pour son premier et seul fils. [...]
C’est bien connu, il n’a jamais été du genre à se plier aux règles. D’ailleurs concernant les règles transgressées, je me souviens de son regard lorsque le sujet de nos débats concernait les incontrôlables. C’était comme s’il avait trouvé un nouvel objectif ; les rejoindre. On s’était d’ailleurs faufilé dans la foule lors de la manifestation anti-incontestable y’a 4 ou 5 ans de ça, jusque l’instant où un énorme bruit résonna. Je crois qu’il s’agissait de l'une des explosions, je ne suis plus si sûr, enfin tout ce dont je me souviens réellement c’est la façon dont j’ai pris mes jambes à mon cou tout en lui tirant le bras. Quitte à le lui arracher : il fallait qu’on se tire de là !


Maria lui avait enseigné ce qu’il fallait savoir concernant l’incontestable, elle-même se pliait aux règles malgré le scepticisme que lui inspirait cette nouvelle technologie lors de son aménagement au Japon. Son ancien compagnon et père de ses enfants s’était d’ailleurs trouvé une nouvelle femme suite à la réception de cette fameuse lettre. Une situation difficile pour un couple qui battait d'ores et déjà de l’aile. La mère du jeune homme, fière colombienne, avait tout de même décidé de rester au Japon. Par amour du pays, du quartier, des coutumes ou peut-être simplement par habitude. Elle prenait tout de même soin d'enseigner sa culture latine à Tony et Selena, ses enfants.

Tony, quant à lui, est mitigé : le goût du risque l'incite à tenter cette aventure tandis que l’aversion pour la contrainte le dissuade de suivre les ordres. Sans compter qu’il lui est déjà assez compliqué de rester aux côtés d’une même fille plusieurs mois durant, se marier avec une inconnue c’est de la folie. Une folie tentante.

Selena.
( fin d’adolescence. début de vie d'adulte. )
Buté, borné, obstiné, il n’y aura jamais assez de mots pour exprimer son manque de maturité quant à l’incontrôlable et ce durant toutes nos discussions à ce sujet ! Détestable, ce garçon, je plains sa future épouse. Moi je trouve cela plutôt romantique, c’est une âme-sœur dont l’on parle, ce n’est pas comme si on allait m’envoyer le premier venu. J’ai honnêtement hâte de rencontrer mon cher et tendre, mais ne le dites pas à notre mère, s’il vous plaît. Pour ce qui est de Tony, son avis n’a pas changé concernant la décision de l’incontestable : il semble complètement contre. Pour autant, je le crois tout de même capable de se soumettre à la loi si sa promise est une jolie blonde. Ce qui est drôle, c’est qu’il ignore le risque d’épouser un individu du même sexe. Mais de toute façon, je le sais loin d’être prêt à se marier malgré son âge et son statut. Oui, car il travaille cet idiot. Après avoir obtenu son certificat d’études secondaires - par je-ne-sais quel miracle - il s’était d’abord trouvé un job dans le bâtiment où il passait le plus clair de son temps à porter de lourdes charges. Puis, en repensant aux dégâts des eaux provoqués par les typhons et durant lesquels il était parvenu à nous récupérer saines et sauves, ma mère et moi, Antoñio se mit en tête de suivre une formation pour devenir pompier. Ce qu’il est est rapidement devenu. Nous sauver de l'inondation lui aura au moins ouvert les yeux sur sa vocation actuelle. Je me dis que c’est pas plus mal, mieux vaut utiliser cette force à bon escient. [...] D’ailleurs, une fois la catastrophe de Shukumei passée, les temps étaient de nouveau difficiles chez nous. Antoñio avait pris le temps d’aider notre mère, aussi financièrement que physiquement, afin de rebâtir le restaurant qui avait été totalement inondé. Il fallait tout recommencer, mais nous avions tenu le coup. Ah, et ne vous méprenez pas ; il s’appelle bel et bien Tony. Ma mère, à sa naissance, s’était rendu à l'évidence que ce prénom était bien plus simple à prononcer en japonais. Mais en réalité mes parents l’ont toujours appelé Antoñio. [...] Et j'ai failli oublier de vous rapporter le plus drôle de tous ces événements : ma mère s’était mariée avec deux autres femmes durant le bug de l’incontestable ! Je vous raconte pas l’ambiance à la maison. C’était comme une pyjama party entre copines où Tony n'était pas invité. Non, je plaisante. Mes deux autres mères temporaires ont été formidables et très aimables avec nous. Elles vivaient paisiblement à nos côtés et ont même terminé par travailler toutes les deux au restaurant de ma mère. Un divorce s’en est tout de même suivi, mais mes deux nouvelles mamans travaillent toujours au restaurant et nos liens sont restés très forts.

Vivre entouré de la gente féminine était une expérience assez étouffante pour un jeune homme tel que lui, ce qui lui a valu ces innombrables et régulières sorties. Loin d'être casanier, il profitait de son permis de conduire pour se rendre à la salle de sport, chez des amis ou à des soirées. Tony se plaisait à vivre de nouvelles choses et rencontrer de nouvelles personnes.

Concernant l'épidémie, la famille Matsuyuki se considère chanceuse d'y avoir échappé, Tony ignore d'ailleurs avoir été porteur sain durant quelques temps. Le chahut provoqué par la défaillance des puces qui s'ensuivit ne les impliquait pas non plus bien que le jeune homme aurait aimé avoir la chance de passer pour mort aux yeux de la société afin d’éviter l’inévitable de l’incontestable.

Maintenant jeune adulte, la vie semble tout à lui. Tony n’a aucun plan pour l’avenir, il préfère vivre le moment présent. Il habite actuellement la même maison où le rez-de-chaussée sert de restaurant à sa mère et profite de son temps libre pour  passer du temps avec ses idiots d’amis que voici.

Putain, qu'est-ce qu'elle est canon la fille là-bas.
Carrément, j'vais aller lui parler.
Tu vas te faire rembarrer, elle joue pas dans la même cour que toi.
Eh ! Ça veut dire quoi ça ? Regarde un peu la bête.

Shun bombe le torse et entame la conversation avec une voix qui ne semble pas être la sienne : bien trop grave. Mais la jeune femme abordée n'a pas l'air emballé par ce délinquant. Il revient vers ceux qu'il croyait être ses amis, honteux de cet échec.

T'es trop un loser, j'en peux plus !

Les trois jeunes hommes se marrent. En particulier Tony. Le rire cristallin du jeune latino-japonais résonne dans les oreilles de son ami, l'irritant rapidement.

Bon, tu rigoles un peu trop là !

Un appel brise cet instant : c’est Maria et sa voix tremblante n'annonce rien qui vaille. Tony devine la gravité de ce qui allait suivre et s'éloigne du groupe d'amis qui l'entoure. C'est bien ce qu'il craignait ; la lettre venait d'arriver. Un rire nerveux lui échappe, comme si ce n'était qu'une vaste blague. C'est pourtant bien réel.

À ton tour Antoñio.
Physique

Il trimballe inconsciemment cet air effronté, ce semblant d’animosité. Comme sur la défensive. Froide vision que l'on se fait de cette allure menaçante. Grand, bien trop grand. Avoisinant le mètre quatre-vingt-dix, à deux centimètres près, alors on le remarque. On l’observe, à s’en tordre le cou, tentant de scruter les traits de ce visage encadré par ces cheveux noirs de jaie, épais, dont sa nuque semble d’ailleurs être vêtue. Un visage aux courbes dures ; les sourcils denses et foncés appuient ce regard aux paupières tombantes qui semble pourtant suffisamment sombre. Puis on y trouve ensuite ces tâches de rousseurs candides et ce fameux sourire qui fait tout son charme, qui illumine le reste et éclipse en un instant la froideur de sa figure.

Une silhouette mature, des épaules larges, solides, un torse ferme et les muscles superbement sculptés. Si le faciès n'est pas au goût de tous, le corps en revanche a sa place dans un musée. Visiblement plaisant à contempler, il n'a rien à envier à ce niveau-là. Loin d’être pudique, il n’hésite d’ailleurs pas le moins du monde à l’exposer lors de fortes chaleurs. Ce même corps athlétique - dont le teint mat est l’héritage de Maria, se veut être l'une de ses véritables fiertés.

autres détails ; s'habille généralement simplement ; vêtements amples pour le bas et adaptés aux mouvements pour le haut ( t-shirt, débardeurs… ) – Sort tout de même ses jolies chemises pour certaines occasions – Compte se faire tatouer très prochainement, sur le haut du dos et ce malgré l'opinion populaire – Traits du visage sérieux et yeux marrons si foncés qu'ils paraissent noirs – Du genre à mettre un t-shirt en hiver.
Caractère

L’immaturité, l’irresponsabilité et l'irrespect.
Ou simplement la fougue de la jeunesse.

De ceux qui ne se laissent pas marcher dessus, qui remettent sans cesse en question l’autorité.

Le sang chaud des Colombiens est visiblement loin d'être un mythe. C'est du moins ce que l'on constate en apprenant à le connaître. Impulsif de nature, il tente - la plupart du temps - de contrôler son humeur, d'être moins agressif, de ne pas partir au quart de tour. Mais il reste un mi-latino avec un ego démesuré, alors il est inconcevable qu'il se laisse marcher dessus. Certes, on ne peut lui retirer son impulsivité, mais il détient en contrepartie cette capacité à garder son sang froid dans les situations de crise et de rapidement trouver des solutions sous de stressantes circonstances.

Et les situations stressantes ne sont pas ce qui manque ; il les provoque souvent.

De ceux qui préfèrent l’action à la théorie.

Preneur de risques prêt à se salir les mains, il vit le moment présent sans accorder d’importance à l'introspection et sans jamais se soucier des incertitudes liées à un avenir évasif. Insouciant, imprévisible et extrême dans ses façons de faire, il ne supportera pas non plus de vivre une vie ennuyeuse. Et quand cet impatient souhaite quelque chose, il fera en sorte de l'obtenir. Tous les moyens sont bons ; c'est un tricheur sans scrupule et un mauvais perdant imbuvable.

De ceux qui ne se soucient pas du poids des mots.

Particulièrement honnête, il serait difficile de considérer cela comme une qualité. En effet, le jeune homme dit ce qu'il pense, ce qu'il croit être la vérité, souvent sans filtre, sans réfléchir aux conséquences de ses paroles. Il ignore l'impact que ses mots peuvent avoir et de ce fait se montre parfois insensible. Bien trop direct et un brin trop moqueur, il en a déjà blessé plus d'un(e), mais pas méchant pour autant ; il tentera de se rattraper s'il se rend compte qu'il est allé trop loin. Cette particularité ne lui a jamais trop porté préjudice ; ses amis apprécient généralement son franc-parler, trouvent cet aspect drôle bien que parfois un peu lourd, tandis que ceux qu’il indispose préfèrent l’éviter.

Puis de toute façon tu te fiches de ce qu'on peut penser de toi.

Bon vivant, il est simple de converser avec sa personne ; sociable par nature, il n’est d’ailleurs pas rare de le croiser au beau milieu de la rue, en pleine discussion enthousiaste avec un inconnu qu’il vient à peine de rencontrer. Il échange avec les autres, charme presque et rit aux éclats. Il rit aux blagues qu'il trouve drôles, lors d’une situation tendue où c’est la dernière chose à faire et il se marre le plus souvent aux dépens des autres. Incapable de s’en empêcher.

De ceux qui observent, qui perçoivent.

Bien qu’aux premiers abords il ne semble pas porter d’intérêt profond pour les autres, il reste très observateur. Captant facilement ce que cible le regard, la moindre émotion que traduit l’expression faciale ou les mimiques de ceux qui l'entourent. Tony se veut plutôt doué pour deviner les intentions et envies des autres. Il lui est simple d’obtenir des informations sans pour autant en trouver l’utilité, c'est comme inné chez lui. Et c'est tout de même bien pratique pour les petites attentions du quotidien. Celles qui prouvent qu’il reste quelqu’un d’attentionné si le cœur lui en dit.

Et de ceux qui souhaitent posséder ce(ux) qu’ils aiment.

Outre les traits de caractère qui font de lui un ami aussi amusant que surprenant, il n’a jamais cherché à camoufler ses pénibles défauts. Ceux-ci se font certes nombreux, mais prendre le pli de vouloir posséder ce qu’il convoite est probablement le plus toxique d'entre eux. Un vice qui prône sur le reste lorsqu’on a le malheur de provoquer sa passion ; ardente, obsessionnelle voire violente.
( une possessivité encore enfouie en son être mais tout de même bien présente, qui se développera probablement lors d’une future relation amoureuse sérieuse. - bon courage. )


Tony reste tout de même un jeune homme ayant un bon fond. Ce n'est peut-être pas suffisant pour le considérer comme un type bien, mais il n’est qu’un homme qui souhaite apprécier pleinement sa vie sans se soucier du reste.

facts ; ( un peu ) un red flag mais à un bon fond – motard, bon conducteur malgré les excès de vitesse – relèvera toujours un défi qu'on croit "impossible" – aime manger épicé, pimenté – Proche des femmes de sa famille – véritable cordon bleu, en particulier concernant les plats d’Amérique du sud – taquine pour flirter – ne manque pas de culot – semble n'avoir peur de rien – mais croit aux mauvais esprits – sait et aime se battre – vulgaire ( surtout en espagnol, bilingue ) – adepte du yolo – fait du sport et de la musculation car a un besoin constant de se défouler mais aussi parce que ça plaît aux filles – joueur – rencontre quelques difficultés à discuter sentiment quand le contexte est trop sérieux – se débrouille en bricolage – sait danser le tango – casse-cou – fêtard invétéré, toujours partant pour les soirées alcoolisés – santé de fer – Loin d'être rancunier, revient vite quand il est en tort.

Avatar
Personnage tiré d'un manga/anime/jeu-vidéo/série

Code:
<div class="infobulle1">• [b]Portgas D. Ace[/b] {One piece} [i]est[/i] [url=https://www.just-married-rpg.com/u3591]Tony Matsuyuki[/url]<span><img src="https://www.zupimages.net/up/21/37/hmrs.png"></span></div>


Tony Matsuyuki
Si t'es sage, t'auras un badge
— STAFF JM: MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés :
1052

Inscrit.e le :
02/09/2015


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Rajaa Edo
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue, bonne rédaction et bon retour au RP!
N'hésite pas à venir nous trouver en cas de besoin!

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

tony ; con una sonrisa burlona  696314QGkGhcF
Kohaku Edo
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
Noces de coton
Marié depuis un an
Officiellement votre
A fini son premier RP mariage
Membre dynamique
A participé à un event RP
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
1342

Inscrit.e le :
11/01/2015


Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Iori Yagami
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Ace ♥

Bienvenue et bon courage pour la fiche ! o/
Setsuka Hamasaki
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Lisalisa

Messages postés :
803

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Hello et bienvenue :D
Ravie que le concept te plaise autant, en tout cas il a l'air cool ce Tony ✨
Bonne rédaction !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

tony ; con una sonrisa burlona  Unknown
tony ; con una sonrisa burlona  CjjIPFG tony ; con una sonrisa burlona  UlmRG6s tony ; con una sonrisa burlona  NlRYT1U tony ; con una sonrisa burlona  NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Pompon d'or

Messages postés :
212

Inscrit.e le :
05/08/2021


Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Le charmant petit Shin
Autre: Hello tout le monde !
Bienvenue ! En espérant que tu vas te plaire ici. Bonne chance pour la rédaction de ton histoire
Alex Shinogami
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Voteur compulsif
A été voteur du mois
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Officiellement votre
A fini son premier RP mariage
— Just Married —

Messages postés :
6

Inscrit.e le :
09/09/2022

Kohaku – Merci pour l'accueil Kohaku ! J'hésiterai pas promis ♥ tony ; con una sonrisa burlona  2837215391
Setsuka – Rise Kujikawa ♥ ( oui j'ai été check ta fiche parce que j'avais pas du tout la ref.. Arisa la tchoin ) Merci pour l'accueil et les encouragements !! ♥  
Arisa – Merciii <3 et merci de le trouver cool purée ;w; j'te renvoie le compliment parce que Arisa... if I speak ♥♥
Alex – Merci mon chou <3 Je sais déjà que ça me plaira vu votre accueil ♥

Je profite de cette réponse pour informer que ma fiche est terminée, en espérant ne pas avoir écrit trop de conneries ( l'histoire est assez courte alors j'espère que tout y sera )  tony ; con una sonrisa burlona  1f633
Tony Matsuyuki
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
201

Inscrit.e le :
25/10/2019


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Rubén
Autre:
Pompier + à moitié colombien..... Serais-tu notre fils caché à Rubén (mon époux) et moi-même ?? tony ; con una sonrisa burlona  3833194854
Ceci est troublant !

En tout cas bienvenue ! Au plaisir de se croiser en RP !
Jade A. Komeda
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Lisalisa

Messages postés :
803

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Merci du compliment tony ; con una sonrisa burlona  3473897349
Je te valide, ta fiche est bien construire, cohérente, il ne manque rien et le tout est très sympa à lire :) Tony est cool, c'est officiel !
Hâte de voir avec qui il sera marié 👀

Amuses-toi bien tony ; con una sonrisa burlona  2984341854

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

tony ; con una sonrisa burlona  Unknown
tony ; con una sonrisa burlona  CjjIPFG tony ; con una sonrisa burlona  UlmRG6s tony ; con una sonrisa burlona  NlRYT1U tony ; con una sonrisa burlona  NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum