Just Married
×
Le Deal du moment :
Promo Nike : -25% pour 2 articles achetés
Voir le deal

— Just Married —

Messages postés :
136

Inscrit.e le :
12/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Kazuma TETSUYA
"Quand ce masque rigide s'adonne à la dépendance pour ensuite pouvoir contrôler."

Généralités
Nom ;; Tetsuya
Prénoms ;; Kazuma
Âge ;; 31 ans née le 18 Octobre de l'année 2082
Genre ;; Un homme  Kazuma's Story time o/ 4115966937
Origines ;; Japonais
Activité ;; Coach sportif
Sexualité ;; Hétéro pour le bonheur des dames o/
Avatar ;; Kogomi Shinya ; Psycho pass
Règlement ;; Validé - Ari
Chemin ;; DC :3
Commentaire ;; Faites de moi quelqu'un qui ne sera plus à jour 8D
Histoire
Automne 2082. Un mercredi pluvieux parmi tant d’autres, mais pour moi ce n’est pas n’importe quel mercredi. C’est le jour où j’ai tout simplement pointé le bout de mon nez en ce monde atypique régi par l’Incontestable. Il paraît que dès mes premiers instants j’étais à tomber. Enfin ça je ne m’en souviens pas, c’est ce que mes parents racontent tout le temps. Un couple de deux Japonais liés par l’Incontestable alors qu’ils n’avaient que 20 ans pour ma mère et 25 ans pour mon père. Depuis ils filent le parfait amour. Enfin j’aurai bien aimé les voir au début de leur relation. Mais là n’est pas le sujet, même si j’aimerai bien vous conter leur histoire encore et encore il faut plutôt se pencher sur ma personne.

On va passer l’étape du joli bébé aimé par ses deux parents qui le chérissent jour et nuit. Car oui, gamin je n’ai jamais manqué de rien. L’amour de mes parents était omniprésent. Bien qu’ils ne roulaient pas sur l’or, ce que nous avions nous suffisait amplement à vivre heureux. C’est sûrement grâce à la joie et la bienveillance de ce foyer que je faisais de mon mieux à l’école pour ramener des bonnes notes. J’adorais voir leurs sourires, mais j’aimais encore plus quand ils me félicitaient pour mes efforts. J’étais malgré tout loin d’être le premier de la classe, je préférais largement briller en sport plutôt qu’en salle de classe, mais jamais je ne me relâchais. Puis, maintenant que j’y repense, l’école jusqu’au collège c’était marrant, on était un petit groupe d’amis à bien s’entendre. Nos routes ont fini par se séparer gentiment lors de notre entrée au lycée. Mais c’est ainsi que la vie suit son cours, nos chemins allaient dans des directions différentes, pourtant nous nous étions promis de garder contact quoi qu’il arrive. Chacun fit de son mieux lors de la première année, mais déjà à partir de la deuxième année de lycée nos échanges furent moins fréquents jusqu’à disparaitre entièrement. Je trouvais cela dommage, non pas que je n’avais pas réussi à m’intégrer, mais j’aurai aimé garder contact avec mes amis d’enfance. À partir de ma troisième année de lycée je commençais à m’améliorer et à me démarquer en sport. Il faut dire que j’aimais ça. Touchant un peu à tout je n’arrivais jamais vraiment à me décider. Pourquoi fallait-il ne choisir qu’un sport pour performer au niveau professionnel ? Franchement je trouvais ça rageant de ne pas pouvoir continuer de toucher à tout. C’est donc en ne voulant pas rester bloqué sur un seul sport que je m’étais dirigé vers l’athlétisme, ainsi je pouvais encore profiter de diffèrent sports en restant dans une seule catégorie. Il faut dire que je me débrouillais vraiment bien, que ce soit dans les différentes courses, enfin plus sur la distance que la vitesse je l’avoue. Mais également dans la catégorie des Lancers. Je passais beaucoup de temps avec le club d’athlétisme, espérant pouvoir performer durant les compétitions du printemps, pour pouvoir me faire remarquer, et peut-être faire de l’athlétisme ma voie. Car pour ce qui était de ma carrière professionnelle je n’avais vraiment aucune idée concrète. À part le sport que j’affectionnais énormément, rien ne me faisait vraiment envie, au grand dam de mes parents d’ailleurs. Ils ne voulaient pas d’un futur incertain pour moi, ils voulaient que je continue mes études. Franchement, je ne voulais pas vraiment, car le fait de rester sur une chaise toute la journée, je commençais à trouver ça barbant. Après, au vu de ma moyenne générale cela aurait été dommage de ne pas profiter de mon potentiel. Finalement je leur avais promis de continuer mes études. Maintenant il fallait que je me trouve une voie, je voulais pouvoir continuer le sport sans pour autant mettre de côté les études. Je passais des soirées entières à me gratter la tête pour me trouver une université qui pouvait me correspondre. Au bout du compte, c’est lors d’une soirée entre amis, qu’on me proposa bêtement de devenir prof de sport, car je ne faisais que parler de sport selon eux. Mais ce n'était pas con.

C’est donc dans cette optique que j’entrai à l’université. J’appréhendais un peu cette nouvelle étape, mais j’étais heureux de rendre fier mes parents une fois de plus. J’avais même pris un petit job à coté de l’université pour pouvoir me payer moi-même mes déplacements et ne pas dépendre des faibles revenus de mes parents. Pour un pauvre pécule je passais plusieurs soirs par semaine à ramasser et ranger le matériel d’un gymnase. Parfois, les sportifs étaient vraiment sympas et échangeaient avec moi, que ce soit au volley, au basket ou encore au badminton. Ce job n’était pas des plus gratifiants, mais il ne me dérangeait pas. J’observais, j’apprenais en regardant les matchs et entrainement de sportif professionnel et semi-pro. L’université. Magnifique lieu d’apprentissage. Du moins, pas grâce aux cours marginaux, si vous voyez ce que je veux dire. Mes premiers flirts sérieux, des aventures d’un soir ou plus longues mais jamais rien de bien concret. C’est finalement au bout de ma deuxième année universitaire que j'ai baissé les bras. Aujourd’hui j’ai 21 ans, j’ai tout de même acquis presque tout ce dont j'avais besoin pour apprendre et encadrer. Mais je n’avais vraiment pas le courage de continuer une année de plus pour me présenter aux concours. Ainsi j’ai profité de cette fin d’études subites pour reprendre l’athlétisme en club. Oui, j’en ai chié au début. Il faut dire qu’entre les études qui étaient très prenantes et mon petit job, ça faisait bien longtemps que j’avais foulé une piste d’athlé aussi sérieusement. Mais au bout de quelques mois j’ai pu retrouver un rythme et un niveau convenable pour prendre du plaisir aux entrainements. Toujours dans cette même optique de ne pas vouloir inquiéter mes parents, j’ai également rapidement trouvé un job. Aujourd’hui je fais du coaching en salle de sport. À défaut de pouvoir enseigner aux jeunes, j’aide et donne des conseils à des personnes motivées en salle. Il faut l’avouer, au début c’était assez compliqué, mais au contact des gens j’ai rapidement pris mes marques. Au bout de deux mois je me sentais presque comme un poisson dans l’eau. En plus, en travaillant dans une salle de sport j’avais la possibilité d’utiliser tout le matériel disponible pendant mes jours de repos, c’était parfait pour travailler ma condition et performer au club. Rassurés, mes parents ne m’ont pas trop tenu rigueur de mon abandon d'études.

Trois ans plus tard, je fis une rencontre qui changea ma petite routine. On aurait pu penser à une amourette de plus, un flirt comme un autre. Mais non. C’était Elle. Les coups de cœur vous y croyez ? Moi personnellement je n’y croyais pas, et je n’avais pas vraiment de raison d’y croire, vu que de toute façon c’est l’Incontestable qui finirait par décider pour nous. Mais Elle. Elle, c’était autre chose, ce genre de rencontre que l’on ne peut pas oublier. Plus les jours passent et plus cette dépendance semble s’installer. La voir sourire, l’entendre rire, toutes ces choses futiles mais qui remplissaient mon cœur de chaleur à chaque fois. On savait pertinemment qu’à tout moment l’Incontestable pouvait nous séparer, ou même nous unir définitivement, mais on ne pensait à rien de tout cela. On jouait les égoïstes, profitant pleinement de chaque moment ensemble. Car le problème c’est qu’elle n’habitait pas Tokyo. Mais je m’en moquais pas mal, profitant de mes premières paies pour passer mon permis moto, ainsi je pouvais réduire à chaque instant la distance qu’il y avait entre nous. Cette idylle semblait vraiment parfaite. L’année de mes 25 ans, des rumeurs se mirent à faire pas mal de bruit. Un certain groupe qui se faisait appeler les Incontrôlables commençait à faire des siennes en voulant se dresser contre l’Incontestable. Ils réalisèrent plusieurs « évènements » pour se faire entendre. Franchement je ne prêtais pas trop attention à leur groupe de rebelles, surtout que je n’étais pas marié, donc je préférais rester en retrait. Mais ça ce n’était pas vraiment le point de vue de celle qui avait conquis mon cœur. Elle voulait prendre part à tout ce remu ménage. J’avais beau essayer de lui faire entendre raison, elle ne voulait rien savoir. Par amour je fis de mon mieux pour la soutenir dans ses idéaux, allant même jusqu’à l’accompagner lors du festival Ansuburu. Par chance nous ne nous sommes pas fait arrêter ce soir-là. Mais la suite de l’histoire reste tout de même la moins drôle. Week-end après week-end, kilomètre après kilomètre, plus les jours passaient et plus notre relation prenait une tournure assez étrange. Du moins c’était mon ressenti, même si pour elle tout était comme d'habitude, je me faisais du souci pour rien, je ne pouvais m’empêcher de croire que quelque chose n’allait pas. Cela faisait presque que 4 ans de relation quand tout prit fin. D’une façon qui restera dans mon esprit. Ce soir-là j’étais passé sans prévenir, pour une surprise un peu basique, car la salle avait fermé plus tôt que d’habitude, c’est pour cela que j’en avais profité pour passer en semaine. Quelle ne fut pas ma surprise de la voir dans les bras d’un autre. Vivant tranquillement sa double vie, me faisant rêver de cette relation relation forte et inconditionnelle qui n'était que factice. Ce soir-là j’aurai bien fait un meurtre, mais je ne pouvais pas m’abaisser à cela, ma rage fut relâchée avec la vitesse de ma bécane sur le chemin du retour. Mes larmes se sont écoulées silencieusement pendant que je faisais des tours de piste en pleine nuit jusqu'à l'épuisement le plus total. Je ne voulais pas y croire, je ne pouvais pas y croire. Cette rupture tomba presque en même temps que la fin des Incontrôlables. Mais pour l’heure c’était mon être qui semblait incontrôlable, inconsolable. Plusieurs mois se passèrent de la même façon, sortie sur sortie, flirt sur flirt, j’avais l’impression de devenir fou. De me blesser moi-même à chaque nouveau coup d’un soir, voulant oublier cette relation, mais rien ne fonctionnait. Impossible d’oublier ces années passées à ses côtés.

Pourquoi faut-il que l’on éprouve de tels sentiments à nous faire perdre pied pour ensuite se retrouver comme six pieds sous terre ? Comme si le mal-être de ma première -mais violente sentimentalement- rupture amoureuse ne suffisait pas, voilà que les éléments se déchainent sur le Japon. Shukumei. Cette nuit horrible ou un tremblement de terre d’une magnitude incalculable à mes yeux, venait de s’abattre. La maison n’avait pu supporter une telle violence, sans parler des typhons et de la côte à quelque kilomètres de chez nous qui avait été balayée par le tsunami… Une nuit d’horreur, mon père venait de perdre la vie sous les décombres. Quant à ma mère que j’avais réussi à porter aux urgences tant bien que mal, était dans un état critique. Moi, on pouvait dire que j’avais eu de la chance. M’en tirant avec une épaule déboitée et de nombreuses égratignures. Malheureusement ma mère ne passa pas la nuit, succombant à une hémorragie interne. Tout mon univers venait de s’écrouler en si peu de temps. Je passais mes nuits à cauchemarder sur les derniers événements, n’imaginant pas réussir à faire le deuil de mes parents un jour. En plus de cette tristesse qui me rongeait les entrailles, je n’arrivais toujours pas à encaisser ma rupture non plus. Toutes ces choses s’accumulaient en moi sans que je n’arrive à m’en défaire. Les mois qui suivirent furent donc très compliqué moralement. Même au travail je semblais en retrait et fermé, alors que c’était habituellement tout l’inverse. Mon patron m’avait donc imposé des vacances pour que je me repose, et que je soigne correctement mon épaule avant de reprendre le travail. J’utilisais donc tout ce temps libre dans les réparations de la maison de mes défunts parents. Je ne pouvais pas foutre en l’air tous les bons souvenirs qui étaient imprégnés dans cette maison. De nombreuses fois j’ai voulu m’entailler, pour faire sortir cette douleur interne. Pour évacuer cette douleur mentale en douleur physique, mais je n’ai jamais passé le cap, me ravisant à chaque fois. Le jeune homme enjoué et souriant se retrouva renfermé sur lui-même pendant une année complète. Mes seuls moments de décompressions étaient lorsque j’allais courir jusqu’à l’épuisement le plus totale. Tantôt sur une piste d’athlétisme avec le club, le lendemain dans les parcs, ou même dans les rues, tard dans la nuit pour combler mes insomnies récurrentes. C’est lors de ces virées en soirée que j’ai été interpelé plus d’une fois par ce qui me semblais être des sportifs de rue comme je les appelai. Par curiosité je m'y étais rendu, juste pour jeter un coup d’œil. Puis dès que j’avais du temps à tuer c'est là-bas que j'allais, pour les regarder pratiquer ce sport de rue, le parkour. Je ne m’y suis jamais vraiment mis à fond, mais de temps à autre j’aimais bien m’y essayer, me lancer des challenges moi-même, histoire de voir si le renforcement musculaire que je travaillais à la salle était utile.

Octobre 2110. Quelques jours avant mon anniversaire. Alors qu'un autre anniversaire vient de nouveau chambouler un peu mon quotidien qui semblait s’être apaisé. Le mémorial de Shukumei. J’y ai passé toute l’après-midi assis sur un banc, à laisser le temps passer, pour rendre hommage à tous les disparus, mais avant tout à mes parents, qui pendant cette longue année m’avaient terriblement manqué. Quelques jours plus tard je fêtais mon 28ième anniversaires. Toujours célibataire, à croire que l’Incontestable ne me jugeait pas apte à être lié à quelqu’un pour le moment. Il n’avait pas tort, j’étais tout bonnement incapable de ressentir le moindre sentiment amoureux. Je ne m’autorisais aucune attache, de toute façon je n’y arrivais pas. L’année suivante, bien que toujours célibataire, j'ai pu voir ce qui se passait à travers le moniteur de la maison. SYSTEM ERROR. Les informations ont mit un peu de temps avant d’en parler. Je me demande bien quel a put être la réaction des couples mariés, et quel effet cela pouvait-il avoir pour eux. Enfin, je ne me suis pas vraiment pris la tête avec cette nouveauté signée Incontestable, car de toute façon je n’étais pas encore concerné par le mariage. Chose assez étrange d’ailleurs, vu que je m’approchais à grands pas de la trentaine. Après ce n’est pas pour me déplaire, je peux ainsi profiter de ma liberté de célibataire sans me prendre la tête avec de quelconques devoirs et obligations. Bien que ces dernières années aient été mouvementées, le calme n'était pas près de s’installer au Japon. À peine le calme retrouvé, qu’une épidémie sortie de nulle part vint frapper l’archipel. Plusieurs stades ont été observés, par chance j’ai échappé à tout ce merdier. En étant porteur sain ou tout simplement en passant entre les mailles du filet, j’ai la chance d’avoir échappé au pire. La fameuse chasse à l’homme terminée, je pensais pouvoir retourner à mon nouveau train-train quotidien. J’arrivais doucement à remonter cette pente abrupte. Bien qu’une fois de plus, avant de fêter mon anniversaire pour tourner la page sur une année supplémentaire, j’allais me recueillir pour célébrer difficilement une année de plus sans mes parents. Cela me prenait généralement toute l’après-midi. Et je pense réitérer la chose chaque année pour rendre hommage à mes parents mais également aux familles qui ont perdu tellement de proches. Quelques mois après mon anniversaire, 29 ans, déjà. Le temps s’écoulait si vite, un peu trop vite pour certain même. De nombreuses personnes furent déclarées décédées, alors qu’elles étaient bel et bien vivantes. Je me demandais si cela se révélait être un bug de l’Incontestable, comme beaucoup de personnes finalement. Certain en profitait pour se comporter de nouveau comme des célibataires libres face à l’autorité de l’Incontestable. Même moi, qui étais pourtant célibataire et libre comme l’air, je fus déclaré mort. Pourtant je peux vous assurer que j’étais en pleine forme, mes différentes conquêtes pourront vous le confirmer sans faute. Ce n’est qu’au mois d’avril de l’année qui suivit, qu’on eut la chance d’avoir de nouvelles puces fonctionnelles. Nous y voilà, maintenant j’attaque le présent avec la conviction que cette nouvelle année ne sera pas de tout repos pour moi. Mais ça, seul le futur nous le dira.

Caractère
Le temps qui passe fait de nous qui nous sommes. Un soupçon de changement sera-t-il possible dans un futur proche ? Peu importe, ce qui nous intéresse c’est qui je suis aujourd’hui, qui j’ai été hier, mais surement pas qui je pourrais être demain ! Hier j’ai connu une belle vie, la confiance, l’amour, le paradis en soi. Aujourd’hui plus rien n’est pareil. Après la trahison, qui resterait bêtement le même ? Personne. Et c’est également mon cas. Enfin, je ne mords pas, je ne suis pas un voyou. Bien élevé je reste un gentleman, le cœur sur la main, car les gens qui nous sont inconnus nous font rarement du mal. Mais je passe facilement d’un gentil agneau tout doux et conciliant, au grand méchant loup. Ne supportant pas l’injustice je serai capable de me mettre au travers de la route de quiconque. La bagarre ne me fait pas peur, même si souvent je préfère éviter d’en venir aux mains, car rien ne se règle vraiment par la violence, du moins ça c’est mon point de vue. Car j’ai beau avoir un physique de bagarreur, mon seul compatriote de bagarre reste simplement le sac de frappe avec lequel je m’entraine à la salle. Malgré les aléas de la vie je reste une personne joviale et souriante. Plus que sociable je me mêle sans problème aux foules, n’ayant peur de rien pour amener de nouvelle rencontre au sein de mon histoire. Cependant, pour ce qui est des sentiments amoureux, là c’est une tout autre histoire. Les vestiges de mon passé font de moi quelqu’un qui repoussera corps et âme le moindre soupçon de sentiment. On ne brisera plus jamais mon cœur, plus jamais je ne le laisserai s’ouvrir aux autres. Cela ne m’empêche pas de croquer la vie à pleine dent, mais sans jamais aucune attache sentimentale. L’amour n’amène rien de bon, aujourd’hui il ne sert plus à grand-chose, vu que l’on donne le feu vert à l’incontestable quant à la suite de notre histoire. Je ne suis pas vraiment contre, mais une partie de moi n’est pas totalement pour, c’est juste un outil pratique pour ne plus se prendre la tête. Cela ne m’arrange pas trop mal finalement. Je ne suis pas du genre à sortir tous les soirs pour faire la fête, mais j’aime bien ça, presque autant que la nicotine avec laquelle je pollue mes poumons jour après jour.

Physique
Accros au sport depuis tes années collèges et lycée, on peut dire que physiquement tu as un corps relativement bien bâti. Ton métier te permet de l’entretenir en même temps que les cours que tu donnes. Outre ta plastique fort agréable à regarder on te remarque également par ta taille, relativement grande pour un Japonais. 1 mètre 80. Tu aurais pu te lancer dans le basket voire le volley au vu de la grande perche que tu es. Mais tu as préféré ne pas tenter de carrière là-dedans, restant simplement à travailler dans une salle de sport que tu affectionnes, pour y donner des cours et entretenir ton physique par plaisir au contact des adhérents. Pour ce qui est des banalités, on peut dire que tu as tout du nippon avec ta chevelure noir ébène toujours plus ou moins ébouriffée. En revanche, ton regard lui casse un peu les clichés, d’un bleu profond que tu tiens de ta mère, suite à une modification génétique, qu'elle s'était faite plus jeune. Un soupçon de luminosité pour ajouter à ton regard une touche de séduction. Car il faut l’avouer, la plupart du temps, tu te sers d’un sourire des plus charmeurs pour attirer l’attention. Ton corps, tu le travailles pour toi et non pour plaire à la gent féminine. Mais pour le reste, tout est travaillé pour plaire généralement. Que ce soit la façon dont tu t’habilles, tes clins d’œil furtif, ou encore ton fameux sourire serein et amical qui te donne ce côté charismatique. Que dire de plus ? Outre le fait que sous ce physique de canaille se cache très certainement un bon fond ?

Avatar
Personnage tiré d'un manga/anime

Code:
<div class="infobulle1">• [b]Kogami Shinya[/b] {Psycho Pass} [i]est[/i] [url=https://www.just-married-rpg.com/profile?mode=editprofile]Kazuma Tetsuya[/url]<span><img src="https://zupimages.net/up/23/02/13xy.jpg"></span></div>
Kazuma Tetsuya
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
— Just Married —

Messages postés :
116

Inscrit.e le :
01/01/2022


Les plus du perso :
Je suis: anti-Incontestable.
Époux/se : Kitty Cat
Autre:
Bienvenue, collègue!
J'embauche, si jamais ça t’intéresse!
Bonne validation!
Tora Kanashisa
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Membre dynamique
A participé à un event RP
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
136

Inscrit.e le :
12/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Merci o/

Après Kazu' est plutôt un coach en salle de sport plutôt qu'en Dojo :3
Kazuma Tetsuya
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
— Just Married —

Messages postés :
18

Inscrit.e le :
04/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bienvenue!!!!
Bonne validation.
Cullen R. Buntawaï
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
572

Inscrit.e le :
06/03/2017


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Maze ♥
Autre:
Bon DC 👀
Et bonne validation o/
Alekseï Jefferson
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
— Just Married —

Messages postés :
136

Inscrit.e le :
12/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Merci à vous o/

Voila j'ai posté la suite, je peux dire que ma présentation est finie :3
Kazuma Tetsuya
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Lisalisa

Messages postés :
817

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Modération de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction

Rebienvenue sur le forum avec ce dc ✨

Généralités : s'il est né en octobre 2082 il a 31 ans !
Histoire


Ton histoire comporte beaucoup d’erreurs qui sont sûrement dues à de l'inattention.
Je t’en cite quelques-unes et te demande de la relire attentivement pour corriger les autres. Kazuma's Story time o/ 4115966937

En j’aurai bien aimé les voir au début de leurs relations.  - enfin
j’aimerai biens
le chérisse
surement
lancés
restais assis
correspondrai
je baisse les bras - comme tu as écris au passé, le présent tombe un peu comme un cheveu dans la soupe
tes 25 ans - ton anniversaire - ton quotidien - tu vois → attention au changement de points de vue
j’avais bon essayer

licence de staps - à savoir que ce nom est pour le système français, au Japon c’est l’éducation sportive.
J’ai essayé de faire quelques recherches en ce qui concerne le métier d’enseignant, je sais qu’en France il y a le CAPES, mais au Japon il suffit de l’obtention du diplôme ce qui est le cas pour Kazuma. Donc à voir si tu modifies ce détail dans ta fiche pour qu’il puisse être professeur ou tu lui fais louper une année.

Caractère

Car j’ai bon avoir un physique de bagarreur - beau avoir
le moindre soupçon de sentiment amoureux - juste pour que toute personne qui lise ta fiche comprenne qu'au-delà ce cela, il a des sentiments de manière générale. 👍

Physique

salle de sports
il a les yeux bleus qu’il tient de sa mère, mais dans l’histoire tu ne mentionnes pas qu’elle est d’origine étrangère. Il faudrait trouver une justification.

Conclusion

Kazuma m'a tout l'air d'être quelqu'un de très sympa bien qu'il n'a pas échappé à cette déception amoureuse (ce fléau 💀 !). On peut ne peut que lui souhaiter de tomber sur la bonne personne !
Ta fiche en soit fut facile à lire, tu as bien développé son ressenti et les points clés de sa vie. Attention à bien te relire car il y a des fautes qui peuvent être aisément esquivées et des fois tu souhaites écrire en tu en oubliant que tu écris en je. Kazuma's Story time o/ 4115966937

Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Modération : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kazuma's Story time o/ Unknown
Kazuma's Story time o/ CjjIPFG Kazuma's Story time o/ UlmRG6s Kazuma's Story time o/ NlRYT1U Kazuma's Story time o/ NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
1280

Inscrit.e le :
07/07/2022


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Lolita :3
Autre:
A mince, faut que je m'applique plus sur ma relecture >< désolé je corrige ça dès que le réseau me le permet car la c'est chaotique ^^'

Faut vraiment que je me remette en mode nouveau compte pour changer mon point de vu d'écriture par rapport à Sayu ^^"

D'ici mardi je pense pouvoir mettre ça au point :3
Sayuri Senjougahara
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Saboteur de Noël
A participé à la chasse de boules de Noël 2022
— Just Married —

Messages postés :
1610

Inscrit.e le :
02/05/2021


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Non, merci ! [♥]
Autre:
Oh, ce personnage a l'air adorable et d'être quelqu'un de bien.
Bon dc ! Amuse toi bien avec cette future nouvelle tête ! ^^
Wutai Sato
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Membre à l'honneur
A été membre/posteur du mois
Voteur compulsif
A été voteur du mois
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Membre dynamique
A participé à un event RP
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Saboteur de Noël
A participé à la chasse de boules de Noël 2022
— Just Married —

Messages postés :
136

Inscrit.e le :
12/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Bon après une nouvelle relecture et de nouvelles petites corrections à droite à gauche, je pense que ça doit être bon :3
Kazuma Tetsuya
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Lisalisa

Messages postés :
817

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Pour les yeux et les études c'est bon !

Je t'ai listé les erreurs qui restent à corriger :

j’aimerai biens
rester assit
j’avais bon essayer
ça double vie
rassuré, mes parents
sortie sur la sortie
chacun nous coup d’un soir,
envisager faire un deuil.
compliqué
l’épuisement des plus totales - le plus total
mes parents qui m’avait
les informations on mis
quel à put être
ont été observé
certains en profitait
tu vois → attention au changement de points de vue

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kazuma's Story time o/ Unknown
Kazuma's Story time o/ CjjIPFG Kazuma's Story time o/ UlmRG6s Kazuma's Story time o/ NlRYT1U Kazuma's Story time o/ NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
136

Inscrit.e le :
12/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Merci pour ce listing <3 ça m'a grandement aidé dans ma relecture !

Bon, j'espère ne rien avoir oublié, mais normalement j'ai coché toute la liste :3
Kazuma Tetsuya
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Lisalisa

Messages postés :
817

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Je t'ai corrigé celles qui restaient :

j’aimerais bien - j'aimerais avec un s pour exprimer le souhait
rester assis - il n'y a pas de t car on peut dire assise
compliqués - l'accord avec le sujet qui est au pluriel
l’épuisement le plus total - pas de e car c'est au masculin
quelle a pu être - on accorde avec réaction + pas de t a pu au passé composé
certaines en profitaient - tu parles des personnes donc c'est certaines au pluriel + accord avec le verbe

Amuses-toi bien avec ce dc Kazuma's Story time o/ 2984341854
Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Kazuma's Story time o/ Unknown
Kazuma's Story time o/ CjjIPFG Kazuma's Story time o/ UlmRG6s Kazuma's Story time o/ NlRYT1U Kazuma's Story time o/ NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
1280

Inscrit.e le :
07/07/2022


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Lolita :3
Autre:
Merci beaucoup ❤
Sayuri Senjougahara
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Saboteur de Noël
A participé à la chasse de boules de Noël 2022
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum