Just Married
×

— Just Married —

Messages postés :
14

Inscrit.e le :
15/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Suzume Usui
« C'est ton coeur qu'il te faut réparer maintenant. Mais pour ça, tu n’as besoin ni de docteur ni d'horloger. Il te faut soit de l'amour soit du temps - mais beaucoup de temps. » (Papa)
Informations générales
Nom : Usui
Prénom.s : Suzume
Âge : 20 ans, le 2 novembre 2093
Genre : Féminin
Origines : Japonaise
Activité : Horlogère
Sexualité : Hétéro
Avatar : Rukia Kuchiki de Bleach
Règlement : - Validé - Ko'
Chemin TC
Autre : On reprend presque la même et on recommence …
Histoire - Citation
Je suis née par un beau matin enneigé. Enfant née de l’ordre de la machine, j’ai été cependant bien accueillie et très aimée par ma famille. Mon père, architecte d’intérieur, était le plus ravi de tous de mon arrivée. Une petite dernière pour agrandir la famille, après un cadet de 4 ans plus âgé et une ainée de 13 ans de plus, c’était une formidable nouvelle.

J’ai vécu ma petite enfance dans un petit village proche de Nagano, dans la préfecture du même nom. J’étais une élève studieuse à l’école, sage et obéissante, contrairement à mon frère, bien plus remuant et sale gosse. J’étais à l’image de mon aînée qui aimait venir s’occuper de nous dès qu’elle en avait l’occasion. Nous nous entendions tous très bien, chacun prenant soin de moi à sa façon. Et même si nos parents travaillaient beaucoup, ils savaient se montrer présents et attentifs ce qui fait que je n’ai jamais manqué d’affection ni d’amour.

Evidemment, du fait de la différence d’âge, c’est de mon frère que j’étais la plus proche. C’est lui qui m’a appris à grimper aux arbres, à observer les oiseaux et à ne pas faire de bruit pour laisser les animaux m’approcher. J’étais d’ailleurs bien meilleure que lui à ce jeu. Résultat, je passais beaucoup de temps hors de la maison, aux abords de la montagne et dans les forêts environnantes sans jamais me perdre.

Enfin, quand je n’étais pas au dojo. Je me souviens avoir suivi ma sœur alors que je devais avoir 5 ans, pour assister à une démonstration de kenjutsu d’un de ses camarades. Dès cet instant, je ne pensais plus qu’à pouvoir moi aussi pratiquer cet art à la fois exigeant et terriblement gratifiant, que je trouvais aussi magnifique que magique. Et jamais ma passion pour ce dernier ne s’est démentie, à la grande surprise de toute ma famille.    

J’avais 15 ans lorsque nous avons déménagé pour Tokyo. Maman avait été mutée là-bas pour devenir entraîneuse sportive pour la Milice. Une formidable promotion pour elle que j’ai eu du mal à vivre. Déjà, parce que nous nous éloignions de mon aînée, à présent mariée et jeune mère de famille, mais surtout à cause de tous les bouleversements que cela engendrait dans ma petite vie tranquille et bien réglée.

Plus de montagnes, de forêts et même d’animaux. Des immeubles partout, du monde également, beaucoup de circulation et de bruit aussi. J’ai eu bien du mal à m’adapter à ces changements. En plus, nos parents travaillaient aussi davantage, papa ayant obtenu un poste auprès du TPAI. Et trouver un nouveau club de kenjutsu me parut une véritable épreuve, peinant à retrouver un semblant de cette ambiance presque familiale que j’avais toujours connue dans le mien.

J’ai entendu parler du Big Bang Kiss mais cela ne m’a pas affecté. Pas plus que l’Ansuburu. Les Incontrôlables, je ne les comprends pas alors je ne m’en occupe pas. Ma mère et mon frère ont plusieurs fois débattu à leur sujet mais je ne m’en suis pas mêlée. Cela ne m’intéresse pas en fait. L’incontestable décide pour nous, c’est ainsi alors il n’y a pas à discuter. Juste à suivre sa vie et attendre l’arrivée de la lettre.

Doucement, je me suis habituée à la vie tokyoïte et j’y ai pris de nouveaux repères. Tout se passait plutôt bien et j’imaginais sans mal ma vie continuer son cours de cette façon. Sauf que le long fleuve tranquille de mon existence était destiné à se réveiller et de façon particulièrement violente. Ce sursaut porte un nom que personne au Japon ne pourra jamais oublier : Shukumei.

Je ne me souviens pas bien du déroulement exact des événements, seulement des conséquences. Ma mère, morte noyée dans le métro et mon père qui a perdu son bras droit, écrasé par l’effondrement d’une partie de notre appartement. Moi, emportée par la vague dans un quartier malgré tout plutôt éloigné du centre-ville, j’ai passé 5 jours dans le coma. Et j’ai eu du mal à retrouver toute la mobilité de ma jambe gauche, suite à la blessure profonde que j’ai reçue au niveau de la hanche, qui a endommagé mon nerf fémoral.

Un an, c’est bien le temps qu’il nous a fallu pour faire le deuil de cet épisode et nous remettre réellement. La rééducation a été compliquée même si elle a porté ses fruits. Si mon père a pu adapter son poste de travail à son handicap, j’ai vu mes rêves d’enseigner professionnellement le kenjutsu réduits à néant. Alors même si l’on me disait que l’essentiel restait que je sois vivante, j’avais du mal à le réaliser.

C’est durant cette période que j’ai découvert l’horlogerie. Grâce à mon frère. Ayant retrouvé la vieille montre aiguille de maman, cadeau de mon père pour leurs 20 ans de mariage, il est venu me voir avec durant ma convalescence. Mais cette dernière présentait un défaut et ne fonctionnait plus. Alors, entre deux séances de rééducation, je l’ai ouverte et je me suis laissée attirer, fascinée pour cette mécanique si précise et si minutieuse.

Alors, quitte à devoir me trouver un nouveau projet professionnel, c’est vers ce dernier que je me suis tournée. Mon souci de jambe ne serait pas trop handicapant et j’avais déjà un très bon sens de l’observation et une rigueur impressionnante. C’est donc avec un entrain nouveau et un sourire renaissant que je me suis investie dans mes études d’horlogère. Parce que me retrouver un but et une ouverture sur l’avenir m’était plus que nécessaire pour avancer de nouveau.

Je venais de fêter mes 17 ans lorsque je l’ai reçue. Ma lettre rose. Je l’ai relue des dizaines de fois, partagée entre excitation et un brin d’inquiétude. Au moins, je ne laisserais pas mon père seul, mon frère serait encore là pour l’aider. Dès le second jour, j’étais installée à mon nouveau domicile pour rencontrer mon époux. Un jeune garçon d’à peine un an de plus, engagé dans des études de webdesigner, que j’ai tout de suite apprécié. Bien que cela ne fut pas vraiment réciproque.

Aussi, dès le départ, notre cohabitation se révéla tendue. Profondément anti-incontestable, jamais il ne fit le moindre effort. J’ai pourtant tout fait pour que les choses se passent au mieux mais voilà. S’il n’avait rien contre moi, me considérant même comme une chic fille, il refusait le fait que je lui sois imposée. De ce fait, mis à part pour les devoirs obligatoires, il passait le moins de temps possible en ma compagnie, pour ne pas risquer de s’attacher.

Pour combler ce vide affectif qui m’était inconnu et terriblement douloureux, je me suis jetée à corps perdu dans mes études. Si ma famille s’est bien rendu compte de mon mal-être, j’ai toujours éludé au maximum leurs questions à ce sujet. Comme je ne les ai jamais invités chez nous, ils devaient s’en douter mais ce n’était pas eux de gérer cela. Et je gardais espoir de réussir à surmonter cet obstacle. Après tout, je lui plaisais quand même un minimum. Il suffirait que je parvienne à lui faire oublier l’Incontestable, rien de plus.

C’est là que le moniteur s’est arrêté. Soudainement, sans préavis. Sur le coup, j’avoue m’être sentie perdue en découvrant cela. Qu’allions devenir sans Incontestable ? Forcément, j’ai vécu cette période avec une certaine angoisse avant que le gouvernement ne finisse par annoncer la raison de l’arrêt volontaire de la Machine et sa remise en route. Je me suis réellement sentie soulagée en sachant le moniteur remis en marche mais je n’ai pas profité longtemps de ce calme. Car l’épidémie s’est déclarée.

3 semaines. C’est le temps qu’il aura passé en soin intensif avant que l’équipe médicale ne m’annonce que mon époux était enfin sorti d’affaire. Après avoir passé 2 mois quasiment sans nouvelles de sa part, je n’aurais pas supporté de le voir partir ainsi. Même si lui me considère comme une inconnue, il reste mon mari. Celui que j’aime, malgré tout. Une révélation qui le secoua plus qu’il ne l’admit réellement. Oui, j’étais toujours là, à ses côtés. Et je le resterais, de ma propre volonté.

Et pour mon anniversaire, toute ma famille fut conviée. Notre vie de couple restait un équilibre précaire mais existant, que lui aussi commençait lentement à accepter. Et de sentir qu’il ne me fuyait plus systématiquement me faisait du bien. Alors, pouvoir accueillir même mon aînée pour cette journée si particulière fut pour moi le plus beau des cadeaux. Et je ne pense pas avoir tort en affirmant que lui aussi a bien profité de cette journée.

Avant que mon téléphone ne m’annonce la mort de mon époux, pourtant attablé en face de moi. Et si l’incompréhension nous a tous deux saisis, ce fut la terreur qui me prit aux tripes. Pourquoi ? Que se passe-t-il ? Il est bien là alors comment se fait-il qu’il soit déclaré mort ? Un peu secoué par tout ça, mon mari ne quitta pas la maison des 3 jours suivants, avant que le communiqué officiel ne tombe enfin. Un problème des puces. Défaillantes et tombées à l’arrêt. Qu’il suffirait de remplacer pour que tout revienne à la normale.

Et si j’avais bien senti sa réticence en entendant les informations, jamais je n’aurais imaginé la suite. Un réveil parmi d’autres, un petit déjeuner rapide, un baiser expédié avec comme un gout d’excuse avant qu’il ne me souhaite une bonne journée en sortant rapidement. Pour aller se faire recenser. Sauf qu’il ne l’a jamais fait…

J’ai guetté son retour pendant des semaines. En vain. Il n’avait rien pris de plus qu’un peu de liquide et son téléphone portable. Je n’ai même pas touché à ses affaires, par respect envers lui. J’ai même craint qu’il ne lui arrive du mal, espérant malgré tout qu’il ne se fasse pas attraper. Car même profondément blessée par son comportement, je le lui pardonnais. Au fond, il m’avait prévenue dès le début. C’était ma faute si je n’avais pas voulu voir la réalité en face. Cependant, cela n’ôtait rien à la douleur de son abandon pur et simple.

Libérée des contraintes de la vie maritale, j’ai quitté notre domicile pour venir m’installer chez mon père, nouvellement marié. A un homme qui m’a accepté le cœur et les bras grands ouverts. C’est là que mes larmes se sont mises à couler à flots. Qu’avais-je fait de mal pour que mon époux m’ait fui de la sorte alors qu’un parfait étranger m’accueillait comme sa propre fille ? Avais-je à ce point tout raté pour faire ainsi sombrer mon mariage ?

Plus que secouée par tout cela, je suis alors consacrée quasi uniquement à mes études d’horlogerie. Et comme le travail paye, j’ai validé mon diplôme sans mal avant d’obtenir un stage en apprentissage qui vient de déboucher sur mon embauche permanente dans une horlogerie spécialisée en mécaniques anciennes et dans la remise en marche d’antiquité. Une consécration que je mérite amplement, selon mon patron.

Enfin, je peux le dire. Aujourd’hui, tout va pour le mieux. J’ai un travail qui me plaît et une vie calme et tranquille. Physiquement, je me suis remise au-delà des espérances des médecins, ayant même réussi à reprendre de légers entrainements de kenjutsu depuis quelques mois. Cependant, mes proches le savent. Certes mon visage sourit toujours mais il demeure cette ombre au fond de mon regard. Celle de mon cœur qui, réduit en miettes, est loin d’être réparé.

Physique
Il n’y a rien de vraiment notable chez moi. Japonaise pure souche, j’ai le profil traditionnel des véritables Nippons. J’ai le visage doux selon ma famille. Mes cheveux noirs sont plutôt courts, m’arrivant au niveau des épaules pour ne pas avoir à trop les attacher comme je n’aime pas ça. J’ai les joues qui rougissent facilement et rapidement aussi, ce dont je me passerais bien. Il parait que j’ai un joli sourire même si de base, j’arbore plutôt une expression assez neutre. Ma seule particularité : mes grands yeux violets, modification génétique héritée de ma mère, qui semblent parfois prendre des reflets bleus au soleil.

De taille moyenne, voir un peu petite, je suis frêle d’apparence. Je n’ai pas spécialement beaucoup de formes et cela m’arrange bien. Au fond, je préfère ne pas me faire trop repérer. Aussi, j’ai un physique très passe-partout. Des jambes fines, assez longues pour ma taille, un peu de hanches aussi mais rien de plus. Par contre, je suis plus musclée que j’en ai l’air, ayant fait beaucoup de sport durant ma jeunesse.

J’ai les mains agiles et les doigts habiles. C’est ce dont je suis la plus fière chez moi. Un avantage non négligeable pour mon métier d’horlogère où le travail de précision est une véritable religion. J’ai également hérité d’une série de cicatrices au niveau de la hanche gauche depuis Shukumei. Si je n’ai pas d’autres séquelles visibles, les jours de grandes fatigues et par temps de pluie, cette dernière peut se révéler tellement douloureuse qu’elle me forcera à boiter.

Je n’ai pas de style vestimentaire particulier. J’alterne suivant mon humeur et mon envie du moment. Cependant, il ne sera pas rare de me croiser en kimono de kenjutsu lorsque je n’ai pas à sortir de chez moi ou les jours sans impératifs spécifiques. J’apprécie les souvenirs que cette tenue véhicule et son confort qui me fut indispensable lors de ma convalescence. J’en possède aussi quelques-uns très rares, peints et offerts par ma sœur aînée qui est artisan Yuzen, auxquels je tiens comme à la prunelle de mes yeux.

Je ne porte aucun bijou tout comme je ne mets ni parfum ni maquillage. Les premiers me seraient gênants voire dangereux pour certaines manipulations et les autres parce que je n’en vois tout simplement pas l’intérêt. A part une perte de temps certaine. Je suis moi et personnellement, cela me suffit amplement. Les artifices, je laisse ça aux autres. Seules une écharpe ou un foulard peuvent venir orner mon cou, quand je n’oublie pas de les prendre en sortant.

Caractère
Je suis une bonne petite japonaise. Pas un mot plus haut que l’autre, bien élevée, suivant les ordres de l’Incontestable. Je ne suis pas le genre de personne qui va élever la voix, se faire remarquer ou faire des vagues.

Calme et discrète, j’ai aujourd’hui tendance à privilégier mon travail avant le reste. C’est devenu une véritable passion qui me permet de m’épanouir et qui m’a aidée à trouver un équilibre. Si je ne parle pas beaucoup de moi, je sais écouter les autres. Je ne pense pas être de bon conseil mais je suis là, c’est déjà ça.  

Très proche de ma famille, je sais que je peux compter sur eux. Malgré les distances qui nous séparent, nous restons en contact réguliers. Ils sont des repères et des valeurs sures dont j’ai besoin, encore plus ces derniers temps. C’est sans aucun doute en leur compagnie que je suis la plus souriante. Avec eux et avec ceux et celles qui ont su gagner et garder ma confiance.

De nature sensible, j’ai été profondément blessée par mon premier mariage. Cette histoire particulière a laissé des stigmates pour le moment indélébiles dans mon cœur. Car je me sens encore coupable de cette fin aussi étrange que déstabilisante pour moi. Rêveuse dans l’âme, j’en ai aujourd’hui le cœur clairement abimé. Aussi, je crains de devoir un jour le remettre de nouveau entre des mains inconnues. Même si j’espère que le meilleur reste à venir.

Un peu solitaire à ma façon, je suis plus à l’aise avec les animaux qu’avec les humains. J’aime la nature même si je passe à présent la majorité de mon temps enfermée dans un atelier. Petite, j’étais fascinée par les oiseaux et passais plus de temps dans les arbres que sur le plancher des vaches pour les observer d’ailleurs. Je suis une fan inconditionnelle de la neige également, depuis toujours. C’est la seule chose qui peut me faire tout abandonner sur le champ, au grand désespoir de ma famille.

De santé un peu fragile, je m’enrhume facilement. Surtout parce que j’ai souvent la tête ailleurs aussi je ne me couvre pas assez et n’y fais pas réellement attention. Je suis tête en l’air en fait, même si mon frère préfère dire que je n’ai tout simplement pas les pieds sur terre du tout.

Je suis plutôt une lève tôt, ne traînant quasiment jamais au lit. Je ne suis pas une grosse dormeuse de base, encore moins depuis Shukumei. Son passage a laissé des traces profondes chez moi, comme une véritable peur de l’eau froide et en mouvement ainsi que des terreurs nocturnes.

Avatar
Personnage tiré d'un manga/anime/jeu-vidéo/série

Code:
<div class="infobulle1">• [b]Rukia Kuchiki[/b] {Bleach} [i]est[/i] [url=https://www.just-married-rpg.com/u3615 ]Suzume Usui[/url]<span><img src="https://zupimages.net/up/23/02/5522.png"></span></div>
Suzume Buntawaï
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
18

Inscrit.e le :
04/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Elle est trop cute cette Suzume!!!
Rebienvenue.<3
Cullen R. Buntawaï
Si t'es sage, t'auras un badge
— Just Married —

Messages postés :
1610

Inscrit.e le :
02/05/2021


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Non, merci ! [♥]
Autre:
Tic tac, tic tac.... Boum ! I-love-her-so-much-love-you
Rukiiiiiaaaaa ! ❤
Mais elle a l'air super choupette cette Suzume !
Bon DC et future validation.
Tic tac, tic tac.... Boum ! 1f4ab
Wutai Sato
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Membre à l'honneur
A été membre/posteur du mois
Voteur compulsif
A été voteur du mois
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Membre dynamique
A participé à un event RP
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Saboteur de Noël
A participé à la chasse de boules de Noël 2022
— STAFF JM: MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés :
1104

Inscrit.e le :
02/09/2015


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Rajaa Edo
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Modération de fiche

Le staff de Just Married te souhaite la bienvenue sur le forum ! ♥

Introduction

Bienvenue à Suzume! Je nous pense partis pour une validation presque éclair!

Histoire


“Maman avait été muté
“cette ambiance presque familiale que j’avais toujours connu
“j’y ai pris de nouveau repères”
“la blessure profonde que j’ai reçu
“mes rêves d’enseigner professionnellement le kenjutsu réduit à néant”
“je me suis laissé attirer”
“je l’ai reçu
“Je l’ai relu
engager dans des études de webdesigner”
“Comme je ne les ai jamais invités chez nous. Il devait s’en douter mais ce n’était pas eux de gérer cela.” => Plus ponctuation?
“lui aussi à bien profiter
“il m’avait prévenu
“mon époux m'ait fui

Physique


=> Yeux violets: Modification génétique? Faites par elle-même, ou héritée des parents?  Tic tac, tic tac.... Boum ! 2837704232

“pour mon métier d’horlogère ou le travail de précision est une véritable religion.”

Caractère


“et qui m’a aidé à trouver un équilibre.”
“Cette histoire particulière à laisser
“je ne me couvre pas assez et n’y fait pas réellement attention.”
“Son passage à laissé des traces profondes”

Conclusion

Voilà voilà! Quelques petites fautes d'orthographe a corriger, une micro explication a ajouter, et tu seras prête au service!  Tic tac, tic tac.... Boum ! 2247460424

A très vite!!


Bon courage pour les modifications ! En cas de problème, de doute, n'hésite pas à contacter un des membres de l'administration, nous serions ravis de te venir en aide ! :)

Analyse : 1/3

Nous analysons au maximum trois fois une fiche, après cela, si nous ne pouvons toujours pas la valider, nous serons malheureusement obligés de la refuser. Nous ne pouvons nous permettre de reprendre chaque fiche dix ou vingt fois, cela serait autant pénible pour vous que pour nous. Merci de votre compréhension. ♥

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Tic tac, tic tac.... Boum ! 696314QGkGhcF
Kohaku Edo
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
Noces de coton
Marié depuis un an
Officiellement votre
A fini son premier RP mariage
Membre dynamique
A participé à un event RP
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
— Just Married —

Messages postés :
99

Inscrit.e le :
17/07/2022


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Célibataire mais fiancé !
Autre:
Bon TC et bonne validation petite horlogère Tic tac, tic tac.... Boum ! 2244379341
Ryuku Gami
Si t'es sage, t'auras un badge
Voteur compulsif
A été voteur du mois
Abonné meetic
A posté une recherche de conjoint
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Saboteur de Noël
A participé à la chasse de boules de Noël 2022
— Just Married —

Messages postés :
14

Inscrit.e le :
15/01/2023


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Merci à tous pour vos petits messages.

Je pense avoir fait les corrections nécessaires, niveau orthographe.
Pour la couleur des yeux, voici la modification demandée, apportée dans ma description =>
Ma seule particularité : mes grands yeux violets, modification génétique héritée de ma mère, qui semblent parfois prendre des reflets bleus au soleil.

Merci d'avance pour les corrections.
Un jour, je réussirais à être validée du premier coup. (J'y étais presque ^^)
Suzume Buntawaï
Si t'es sage, t'auras un badge
— STAFF JM: MODÉRATEUR FICHE —

Messages postés :
1104

Inscrit.e le :
02/09/2015


Les plus du perso :
Je suis: neutre.
Époux/se : Rajaa Edo
Autre: Remerciements, big up, infos à savoir ?
Effectivement, tu n'étais vraiment pas passée loin! La prochaine fois!!

Pré-validation par Ko'
Votre fiche a été pré-validée par un modérateur, un administrateur passera sous peu valider officiellement celle-ci.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Tic tac, tic tac.... Boum ! 696314QGkGhcF
Kohaku Edo
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
Noces de coton
Marié depuis un an
Officiellement votre
A fini son premier RP mariage
Membre dynamique
A participé à un event RP
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Lisalisa

Messages postés :
817

Inscrit.e le :
24/07/2020


Les plus du perso :
Je suis: pro-Incontestable.
Époux/se : Célibataire.
Autre: Née pour perdurer. (#9999cc)
Amuses-toi bien Tic tac, tic tac.... Boum ! 2984341854

Tu es validé(e) !

Toutes mes félicitations, votre fiche est validée !

N'oubliez pas :
• De remplir les champs de votre profil.
• Si vous souhaitez trouver des partenaires pour vous lancer, n'hésitez pas à faire un tour par ici ! ♥
• Dans l'ordre, vous pouvez faire une demande de conjoint ici, ensuite vous faites une demande d'habitation ici et enfin, vous pourrez valider votre mariage ici.
• De faire un peu de pub autour de vous pour le forum et de voter régulièrement aux tops sites. ♥

& Surtout, AMUSEZ-VOUS !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ◆ ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Tic tac, tic tac.... Boum ! Unknown
Tic tac, tic tac.... Boum ! CjjIPFG Tic tac, tic tac.... Boum ! UlmRG6s Tic tac, tic tac.... Boum ! NlRYT1U Tic tac, tic tac.... Boum ! NwQ16ft
one brain cell:

merci Hatoclown, Fu, Zach et Eiji pour les avatars ღ
Arisa Koyama
Si t'es sage, t'auras un badge
Machine à écrire
A posté 100 messages
Écrivain du mois
A été élu RP du mois
A voté
A voté à un interforum
Lecteur avisé
A proposé un RP du mois
Créateur
A crée un prélien/prédéfini
Fanfic.fr
A fait un UA
Comme un éclair
A terminé 5 RPs
Sociable
A fait des RPs avec 3 partenires différents
Explorateur
A fait des RPs dans trois endroits différents du forum
Aventurier
A fait un RP en dehors de Tokyo
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Si t'es sage, t'auras un badge
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum